Les objets sont porteurs de mémoire.
En s’appuyant sur sa fonction originelle, l’objet devient un élément de
réflexion sur ses usagers et son utilisation. L’objet, présenté en installation ou transformé physiquement, modifie notre regard, notre approche et nous interroge sur nous-mêmes face aux rôles de chacun dans la société.

Ce choix de communication permet d’appréhender la relativité des  choses avec un brin d’ironie, d’insolite, de critique et de baroque.